Pays à l'honneur 2019 : l'Italie

Pays à l’honneur de cette 61e édition.

L’ITALIE INATTENDUE

Ce n’est pas un hasard si 7 Belges sur 10 ont déjà choisi l’Italie comme destination de vacances. Le soleil, la montagne, l’art et la gastronomie attirent les familles, les amis, mais aussi les seniors. Mais au-delà de ces atouts principaux, la botte italienne a le pouvoir d’emmener ses visiteurs hors des sentiers touristiques classiques.

Pas moins de 10 régions seront représentées au Salon qui, cette année, a choisi « la bella Italia » comme invitée d’honneur.

 Aller simple pour le Nord – La Lombardie

 

CÉLÉBREZ LA NATURE ET LE 500e ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE LEONARD DE VINCI.

La Lombardie émerveille par ses douces collines et ses hauts sommets sublimés par ses lacs majestueux comme le lac d’Iseo et le lac de Côme. Côté ville, personne ne peut rester indifférent devant Milan, capitale de la mode, qui célébrera cette année le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. C’est en effet à Milan qu’il passa ses années les plus créatives. À cette occasion, vous découvrirez diverses expositions très attendues. Le Léonard ingénieur, architecte, scientifique, observateur de la nature… émerveillera les plus curieux d’entre vous. Venez également admirer la Cène, l’un des tableaux les plus célèbres du peintre, conservé dans le réfectoire de l’ancien couvent de Santa Maria delle Grazie. Saviez-vous que la Lombardie est également l’un des principaux producteurs de caviar au monde ?

Bienvenue dans le Nord-Est – Frioul-Vénétie Julienne

LE BIEN-ÊTRE ET LE BIEN MANGER ONT UN PETIT ACCENT DE L’EST.

Le Frioul-Vénétie Julienne est une terre de bien-être réputée pour ses centres thermaux et sa gastronomie. Qui ne connaît pas aujourd’hui le célèbre jambon San Daniele ? Voisine de l’Autriche et de la Slovénie, elle n’a rejoint l’Italie qu’à la fin de la Première Guerre mondiale. Avant cela, elle faisait partie de l’Empire austro-hongrois, ce qui explique que l’allemand et le slovène y sont des langues officielles au même titre que l’italien. Une atmosphère de l’Est que l’on retrouve également dans le centre historique de Trieste. La ville fait penser à Vienne ou à Budapest. C’est là que l’on peut trouver de nombreux cafés historiques mythiques, autrefois fréquentés par des artistes et intellectuels. Une promenade « Barista » à la découverte de tous les arômes de café s’impose, rappelant par la même occasion que la cité a une tradition de plus de 300 ans en la matière et a vu naître le café Illy !

En route vers le Centre - Emilie Romagne

POUR CELLES ET CEUX QUI ONT FAIM… DE VAGABONDAGE.

La région d’Émilie Romagne est un véritable petit paradis pour tout voyageur voulant découvrir des paysages extraordinaires. Par sa situation entre mer et terre, la région est considérée comme la plus fertile d’Italie, mais pas seulement. Elle offre des paysages à couper le souffle, des heures de farniente et nombre d’activités sportives. Il suffit de se perdre dans le Delta du Pô ou de rêver devant la Riviera Romagnole pour s’en rendre compte. L’Emilie Romagne est également le siège de prestigieuses marques automobiles comme la belle iconique au cheval cabré. Le temps d’une escapade, la culture vous accompagne de Verdi à Fellini. Et du haut de la Torre degli Asinelli et de ses 498 marches, vous découvrirez Bologne et son Université fondée en 1088 qui est la plus ancienne du monde occidental. Et pour les épicuriens gourmands, c’est également dans cette région que l’on trouve le plus de produits de bouche d’appellation d’origine protégée.

Valises posées au cœur du centre – L’Ombrie

LÀ OÙ L’AVENTURE BAT PLUS FORT ET LES « BACI » SONT ROIS.

L’Ombrie est surnommée à juste titre : le cœur vert de l’Italie. Collines et petites montagnes dominent son paysage et s’explorent à pied, à vélo ou à cheval. Les chemins de pèlerinage vers Assise, classée par l’Unesco et abritant les reliques de St François, sont un bel exemple de randonnées. Avec les villages qui les bordent, le visiteur est plongé en plein Moyen-Âge et n’hésitera pas à s’arrêter chez les producteurs de truffes, d’huile d’olive, de fromage… Plutôt sucré ? Le chocolat Perugina vous offre ses célèbres Baci, des baisers croquants fourrés d’une ganache aux noisettes. La fabrique se visite, avec une dégustation à la clé !

Un direct pour le centre – Les Marches

MON DIEU, QUELLE CULTURE !

Bienvenue dans la région qui a la plus importante densité d’édifices religieux, héritage d’une longue histoire pontificale. Églises, abbayes et monastères feront lever les yeux vers le ciel. Pour redescendre sur terre, le visiteur a l’embarras du choix. Les Marches comptent plusieurs villes d’art dont certaines sont classées par l’Unesco. Il y a notamment Urbino, connue pour son incroyable patrimoine de la Renaissance et la maison du peintre Raphaël. La ville abrite également l’une des plus anciennes universités du monde. La ville de Pesaro vibre aux sons des opéras de Rossini. Ascoli Piceno émerveille par son centre historique médiéval. La culture est si présente qu’une pause shopping est parfois la bienvenue. Plusieurs magasins outlet permettent, à quelques kilomètres des centres historiques, de dégoter les plus belles marques italiennes à prix dégriffés !

BRUTE DE NATURE, GÉNÉREUSE ET GOURMANDE.

   

Bienvenue dans une région qui réserve d’agréables surprises à ses visiteurs loin d’imaginer découvrir une terre d’une telle générosité. La flamboyante beauté de ses paysages invite au farniente sur le sable blanc de ses plages, à lever le regard vers les côtes rocheuses de Trabocchi et à se balader dans les Parcs Nationaux des Abruzzes. Saviez-vous que cette région est l’une des zones de la planète où l’on peut apercevoir des communautés de loups et d’ours et surtout leurs traces ? Pour reprendre des forces après tant d’aventures, la région ne manque pas de spécialités gastronomiques. Maccheroni alla chitarra (macaronis à la guitare), scapece ou poisson frit conservé dans le vinaigre de la province de Chieti, brodetto di pesce (bouillon de poisson) côté mer, sans oublier les charcuteries diverses et variées avec notamment la délicieuse et relevée ventricina (saucisson typique)…

Cap sur la plus petite région d’Italie – Le Molise

MARCHEZ DANS LES PAS DES BERGERS.

 

                

Avez-vous déjà entendu parler des « tratturi » ? Il s’agit d’anciens chemins empruntés par les bergers pour mener leurs troupeaux à la recherche de nouvelles pâtures et d’un climat plus adapté à l’élevage des moutons, des Pouilles aux Abruzzes. Ils sont devenus aujourd’hui de véritables routes vertes, faciles d’accès, permettant de découvrir les paysages de la région. Monts et collines à perte de vue, réserves naturelles luxuriantes et plages de sable fin se noyant dans une eau transparente… feront de votre séjour une expérience inoubliable. Besoin d’une halte ? De nombreuses fermes et auberges vous initieront à la gastronomie de la région. Macaronis à la chitarra, polenta à la sauce tomate, la truffe d’Isenia…

Bon baiser du Sud – La Basilicate

BIENVENUE À MATERA, CAPITALE EUROPÉENNE DE LA CULTURE.

 

 

La région de Basilicate abritera la Capitale européenne de la Culture 2019. C’est sa ville-joyau, Matera, classée au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco, qui a été choisie pour porter le prestigieux titre et donc accueillir de nombreux spectacles, expos et autres manifestations d’envergure. Une ville dont on avait déjà découvert les charmes grâce au cinéma. Mel Gibson y réalisa le film controversé « La Passion du Christ » en 2004 et 40 ans auparavant Pier Paolo Pasolini avait lui aussi choisi les paysages de Matera pour tourner « L’Évangile selon Saint-Matthieu ».

 

               

Embarquement immédiat pour les îles – La Sardaigne

                    

LONGUE VIE AUX SARDES.

Sa culture millénaire, ses eaux turquoise, ses villages fantôme, son petit train vert, ses plages de la Costa Smeralda fréquentées par la jet-set… C’est ce mélange si particulier qui fait de la Sardaigne, une île aussi mystérieuse qu’étonnante. Les montagnes sardes de la Barbagia sont sublimées par de splendides petits villages perchés dont certains sont encore habités par des Sardes patriotes, en témoignent les fresques à la gloire de l’île du bourg fortifié d’Orgosolo. Certains villages sont peuplés d’un nombre record de centenaires. Ogliastra est d’ailleurs un laboratoire où le mode de vie des habitants est étudié par des scientifiques internationaux. La cuisine simple et généreuse y est certainement pour quelque chose… Pain carasau, cochon de lait grillé, thon de Carloforte, spaghettis aux oursins et pecorino doivent être goûtés avant de faire ses bagages.

 

                       

 

À l’extrême Sud – La Sicile

EN AVANT VERS L’ARRIÈRE-PAYS.

                    

 

Séjour à Taormina, visite de Palerme, conquête de l’Etna ou de la belle Syracuse… Autant de noms qui font rêver dès que l’on évoque l’île perle d’Italie. Au-delà des villes d’art et des monuments de renommée, la Sicile offre un nouveau tourisme durable, plus proche de ses habitants et encore inexploré. Dans l’arrière-pays montagneux, certains villages reprennent vie grâce à la solidarité des résidents. Dans la cité perchée de Favara, non loin de la vallée des temples d’Agrigente, un quartier historique a été réhabilité par un collectif d’artistes. Espaces artistiques, boutiques design, bar avec piscine et magasins de terroir accueillent les visiteurs. Nul ne s’étonnera de voir des veuves habillées de noir, assises sur une chaise en bois, devant les façades fluo repeintes par les artistes.